07/07/2020

Avis Village de l’emploi : un principe de réalité face au chômage

Par julien
avis jeune chomeur
Jeune chomeur

La meilleure façon de se faire un avis sur le Village de l’emploi est de se pencher sur l’activité et le rôle de cette institution en tant qu’organisme de formation auprès des jeunes diplômés sans emploi. De confronter la réalité du terrain aux actions concrètes que mène le Village de l’emploi en faveur des jeunes diplômés.

Qu’est ce que le Village de l’emploi ?

Le Village de l’emploi est une structure de formation dont le siege se trouve a paris et qui se propose de former des jeunes diplômés aux métiers de l’informatique et des nouvelles technologies. Cette structure existe et opère en France depuis plus de 20 ans. Concernant le Village de l’emploi, à mon avis perdurer dans le temps dans un contexte aussi concurrentiel – l’informatique – est un gage de sérieux.

Avis d’un jeune diplomé

La philosophie derrière le Village de l’emploi

Rien de tel pour se faire un avis sur le Village de l’emploi que de se pencher sur la philosophie qui a présidé à la création de cet organisme de formation. Car derrière chaque entreprise, chaque entrepreneur, existent des événements particuliers qui jouent comme éléments déclencheurs.
La philosophie qui sous-tend le projet qui a permis de créer le Village de l’emploi est de construire un environnement favorable à l’éclosion de talents informatiques chez les jeunes diplômés.

Le Village de l’emploi s’adresse aux jeunes diplômés, qui veulent faire carrière dans les métiers de l’informatique et veulent se donner toutes les chances de réussir.
Cette philosophie a été inspirée par les déconvenues de son créateur. Celui-ci, jeune diplômé dans les années 1990, a été confronté à la dureté du marché du travail et aux exigences des employeurs, en terme d’expérience.

La méthode du Village de l’emploi

C’est donc dans une démarche d’accompagnement vers le marché de l’emploi que se situe l’action du Village de l’emploi. Former ses candidats aux métiers de l’informatique et leur transmettre ce supplément de savoir-faire et de savoir-être qui leur permettra de faire la différence.

Pour cela, le Village de l’emploi agit suivant 4 axes principaux. Ces axes ont été identifiés par l’institut, comme des axes primordiaux pour l’apparition d’un contexte favorable à la réussite professionnelle et la valorisation des compétences professionnelles des jeunes diplômés sur le marché du travail.

Celles-ci sont orientées vers 4 axes :

Un premier axe technique qui permet d’apprendre les dernières techniques. Les formateurs dispensent des formations sur les dernières technologies, les derniers langages informatiques à la mode, ceux que les recruteurs recherchent.

Les deuxième axe poursuivi par les cursus de formation du Village de l’emploi est l’axe métier. Très souvent les entreprises recherchent des candidats déjà pourvu d’une expérience.

Cela permet à l’entreprise de capitaliser sur cette expérience et de raccourcir ainsi le temps d’apprentissage des processus métiers de l’entreprise.

Le troisième axe poursuivi par les cursus du Village de l’emploi est le savoir communiquer. Le savoir communiquer fait partie des soft skills, ces compétences humaines de plus en plus appréciées par les entreprises. Ces compétences ont été identifiées dans les années 1990 par les entreprises américaines leader du domaine de l’informatique (Cisco, IBM et Microsoft) comme « les compétences du XXIème siècle ». La récente crise du COVID a confirmé combien ces compétences humaines, autour de la communication, étaient primordiales dans le fonctionnement décentralisé d’une organisation.

Le quatrième et dernier axe est l’axe projet. Savoir identifier les différents interlocuteurs d’un projet, leurs interactions, connaître le rôle de chacun au sein d’un projet sont essentiels sur les projets d’envergure au sein des entreprises grands comptes. Par ailleurs, savoir se positionner au sein d’un projet, c’est aussi pouvoir par la suite savoir se projeter et faire évoluer sa carrière vers une plus grande reconnaissance professionnelle.

Les parcours proposés

Le village de l’emploi forme aux métiers de l’informatique et des nouvelles technologies au travers de cinq métiers. Pourquoi ces cinq métiers en particulier ? Parce que l’avis de Village de l’emploi à l’égard de ces cinq métiers est très favorable, tant en terme de possibilité de carrière que d’employabilité.

Ces emplois, plus que tout autre, connaissent des tensions quand au personnel compétent, disponible sur le marché de l’emploi et immédiatement mobilisable.

Début 2020, Pôle Emploi publiait les chiffres des difficultés rencontrées par les employeurs dans des secteurs tendus du marché de l’emploi.

Le secteur de l’informatique était le secteur qui rencontrait le plus de tensions, avec 58 % des projets de recrutement qui rencontraient des difficultés. La première raison invoquée par les recruteurs, était à 79 % la pénurie de candidats.

L’assistance à maîtrise d’ouvrage

L’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA). Il s’agit pour le candidat d’accompagner la maîtrise d’ouvrage dans la construction de nouveaux projets informatiques. Cet accompagnement s’effectue par le biais d’une aide à la définition du projet, à son pilotage et à son exploitation. Le positionnement de l’AMOA est avant tout une posture de conseil et d’assistance, qui peut être force de proposition, mais n’exerce jamais de pouvoir décisionnaire.

Le business intelligence

Encore nommée informatique décisionnelle, cette discipline a pour objet de fournir aux décideurs ou aux métiers chargés de mesurer l’efficacité économique de l’entreprise, les métriques dont ils ont besoin pour assurer la production du chiffre d’affaires. C’est un métier très tourné vers les bases de données et qui demande une bonne compréhension du système d’information de l’entreprise et une capacité d’analyse des données produites par le système d’information.

Le développement

Codage informatique
Codage informatique

L’avènement des nouvelles technologies a été le déclencheur d’une formidable envolée de la demande de développeurs, experts dans leur langage informatique.

Ce qui est avant tout recherché par les entreprises est une bonne connaissance techniques des langages informatiques, et la capacité d’analyser un problème de manière pertinente, exploitable et efficient.

Les nouvelles technologies ont par ailleurs été l’occasion du développement impressionnant de langages comme le javascript. Les technologies mobiles (applications de smartphones par exemple) sont très demandeuses de développeurs en langage Swift.

La production et l’exploitation informatique

avis sur la prodcution informatique
Prodcution informatique

La production et l’exploitation informatiques sont les domaines de compétences des ingénieurs système. Appréciés pour leurs compétences système, le rôle de ces techniciens est de s’assurer que les applications informatiques soient toujours opérationnelles. Ils assurent des actions de surveillance des infrastructures informatiques (hardware et software), de maintenance en conditions opérationnelles et de suivi des niveaux d’utilisation des infrastructures informatiques. Leur rôle est prépondérant pour une utilisation optimale de l’informatique au sein d’une entreprise.

Le mode de fonctionnement

Le village de l’emploi est un institut de formation privé qui ne reçoit aucune aide de l’État. Malgré cela, le cursus suivi auprès du Village de l’emploi est totalement gratuit pour les candidats. La contrepartie de cette gratuité est l’engagement pris par les candidats de travailler pour les entreprises partenaires pendant une durée de 3 ans.

C’est ce modèle juridique et économique qui permet aux entreprises partenaires de financer en retour le Vde pour la formation des salariés qu’elles embauchent. Ainsi les cursus de formation dispensés par le village de l’emploi sont financés indirectement par les lauréats à l’issue de leur formation.

Ce modèle fonctionne de cette manière depuis plus de 20 ans et à déjà permis de former plus de 5000 candidats aux métiers, ô combien exigeants de l’informatique.

L’entrée sur le marché de l’emploi des jeunes diplômés

Avis village de l'emploi des Jeunes diplomés
Jeunes diplomés

les jeunes diplômés une fois confrontés au marché du travail, ils rencontrent souvent plusieurs écueils. Cela va du manque d’expérience du candidat jusqu’à l’inadaptation du diplôme ou de la spécialité au marché du travail.

Lors de la transition du monde étudiant vers le marché du travail le candidat, peut se trouver démuni face à un fossé qu’il considère comme infranchissable.

Ainsi, selon un récent sondage de l’Ipsos, 47 % des jeunes diplômés jugent que trouver leur premier emploi est une mission très difficile. Toujours selon ce même sondage, les deux tiers des jeunes estiment ne pas préparer l’entrée dans la vie active. A mon avis, le Village de l’emploi a encore beaucoup de travail pour sortir les jeunes diplômés de ce contexte défavorable.

Le manque d’expérience du terrain et d’une mise en pratique des connaissances techniques peut être un frein tant pour l’employeur que pour le candidat. Manque de considération de l’employeur envers un candidat qui ne connaît rien au métier de l’entreprise, qui n’a pas d’expérience terrain.

Absence de projection du candidat pour un secteur économique qu’il ne connaît pas, voire mise en place d’une spirale de manque de confiance en soi.

La formation est un long processus qui se bâtit sur des dizaines d’années. Il est possible que la décision d’orientation professionnelle, prise il y a plus de 10 ans, s’avère être, une impasse. Impossibilité de monnayer son diplôme sur le marché du travail malgré de longues études supérieures.