10/07/2020

Le Village De l’Emploi serait-il victime de son succès ? Notre avis ci-dessus

Par julien
le succès du village de l'emploi
le succès

 » Ok Google… Village de l’Emploi AVIS  » : si vous cherchiez des avis sur la formation du Village de l’Emploi et que vous dictiez cette requête à Google, vous auriez une variété de réponses. En effet, l’unicité du modèle VDE et son succès ont incité beaucoup de chercheurs, de journalistes économiques, d’entrepreneurs, de spécialistes du recrutement et de jeunes en début de carrière à émettre des avis sur Village de l’Emploi. Mais aussi, des faussaires, des concurrents illégaux et des cybercriminels se sont invités.

Selon les affirmations appuyées par des preuves tangibles de la direction du Village de l’Emploi, beaucoup d’avis fabriqués seraient savamment diffusés sur la toile pour nuire intentionnellement à son image et manipuler les lauréats VDE.

Aussi, pour vous faire une opinion bien fondée, nous vous conseillons de vous munir de vos sens de l’analyse et de la critique les plus aiguisés. Il s’agit de pouvoir distinguer les vrais avis sur le Village de l’Emploi (qu’ils soient positifs ou négatifs) des témoignages malintentionnés.

Les avis VDE ne sont pas tous objectifs. Pour preuve, il a été admis par la justice que certains font bel et bien partie d’un plan de nuisance préméditée !

Afin de mieux vous aider à forger votre propre avis Village de l’Emploi, nous allons commencer par vous présenter le principe de cette formation accélératrice de carrières, ainsi que ses avantages et points forts, selon le point de vue de ses défenseurs. De même, nous parlerons du combat juridique du VDE et de son plan pour riposter aux campagnes de dénigrement dont il affirme être victime.

Préalabe avis sur Village de l’Emploi avis : présentation du modèle économique et pédagogique

Pour se faire un bon avis sur la formation du village de l’emploi, il vaut mieux connaître d’abord le concept et ses avantages comparatifs par rapports aux traditionnels cursus de formation des jeunes. À cette fin, rien de mieux que de s’inspirer des propres propos de sa direction.

Origine du modèle VDE

Selon les fondateurs et la directrice, le modèle économique et juridique VDE a été motivé par un double constat :

  1. Les entreprises françaises peinent à recruter de jeunes diplômés parfaitement opérationnels dans les systèmes d’information.
  2. Les jeunes diplômés en informatique et en systèmes d’information peinent à trouver un premier emploi valorisant. Le fameux prétexte  » manque d’expérience  » fait obstacle.

Les acteurs du programme du village emploi

Le modèle conçu par le Village de l’Emploi ambitionne de satisfaire toutes les parties concernées par l’employabilité des jeunes diplômés. Il consiste à réunir autour de cet objectif :

  • Formateurs d’une grande expertise en leur domaine ;
  • Employeurs demandeurs en profils SI ;
  • Spécialistes du marché de recrutement pour les employeurs partenairesou autres ESN (Entreprises du Secteur Numérique) ;
  • Coaches accompagnateurs experts en communication.

L’aspect juridique d’un emploi VDE

Les futurs employeurs des lauréats VDE financent leur formation ; leur contribution est estimée à plus de trois millions d’euros par an. En contrepartie, ces derniers ont l’obligation (et l’opportunité !) d’intégrer des équipes chargées de grands chantiers pour une durée minimale de trois ans.

Par ailleurs, il importe de signaler qu’il s’agit, dès le départ, d’un vrai emploi CDI dûment rémunéré (le salaire net mensuel est d’environ 2000 euros).

Le contenu pédagogique de la formation Village emploi

Les formations du Village de l’Emploi sont gratuites, s’étalant sur neuf mois (trois périodes de trois mois), assurées par des professionnels reconnus qui mettent l’accent sur l’aspect pratique de la formation. Les supports des cours sont des projets de chantiers inspirés du monde réel de l’entreprise : il s’agit d’un réel transfert de savoir.

Le choix du contenu pédagogique VDE est basé sur le fait que l’enjeu de l’informatique ne se limite pas à son aspect purement technique, mais qu’il englobe la compréhension des métiers.

Les spécialités offertes sont :

  1. L’assistance à la maîtrise d’ouvrage : convient même aux personnes ne disposant pas de profil technique.
  2. Le business intelligence : porte sur la gestion de données et les systèmes d’aide à la décision.
  3. Les nouvelles technologies et le développement.
  4. La production et l’exploitation.

Par ignorance ou volonté manifeste de manipulation, certains faux avis sur le Village de l’Emploi Paris lui reprochent de mentir en proposant des métiers en dehors du SI (systèmes d’information). Or, les vrais professionnels SI savent que le volet technique est seulement un composant parmi plusieurs : cette calomnie est amusante et révélatrice du complot de nuisance !

Les avantages de la formation Village de l’emploi

L’ avis sur la formation du village de l’emploi le plus unanimement partagé est qu’il s’agit d’un réel tremplin de carrière. En effet, un lauréat VDE débute sa carrière chez un employeur sponsor avec un label d’expert. Rien d’étonnant à cela ! L’employeur partenaire sait parfaitement que la (ou le) jeune recrue a déjà travaillé sur des projets d’envergure sous la supervision d’un professionnel reconnu. De même, il est conscient que son profil est complet aux niveaux métiers, communication, technique et processus d’intégration.

À l’opposé, un diplômé d’un processus classique de formation pourrait payer une formation qui dure entre deux à cinq ans, sans aucune garantie d’embauche immédiate. Les plus chanceux auront un statut, et un salaire, de débutant et se feront confier de petites missions durant six à huit ans avant de pouvoir s’affirmer.

D’autre part, le secteur des systèmes d’information offre de réelles possibilités d’épanouissement. C’est un secteur très demandeur en profils qualifiés. Ainsi donc, après les 3 ans passés chez le sponsor, le diplômé VDE pourra gagner un salaire plus consistant ou se lancer dans l’entreprenariat.

Les avis sur Village de l’Emploi, une histoire de fake news ?

Certes, il est légitime que certains avis sur le Village de l’Emploi soient négatifs. Cependant, pour être crédibles, il faut aussi qu’ils soient objectifs, argumentés et de bonne foi. Là-dessus, force est de constater que ce n’était pas toujours le cas ! Même la justice a fini par reconnaître ce fait après de longues années de procès : des faux avis /avis VDE mensongers ont été démasqués.

Le VDE a été victime de son succès de départ (5 500 lauréats VDE recrutés en CDI depuis sa naissance en 1998). D’ailleurs, les incidents qui ont jalonné son parcours montrent clairement qu’il a été victime de jalousie, concurrence déloyale, calomnie, cybercriminalité et détournement (on ne parle pas de détournement de fonds, mais de lauréats !).

Le contrat d’emploi des lauréats VDE est-il vraiment abusif ?

La principale accusation lancée contre l’aspect juridique du concept VDE est qu’il exploite la position de faiblesse et de vulnérabilité des jeunes en recherche du premier emploi. Selon ses calomniateurs, les nouvelles recrues sont contraintes de travailler chez un employeur partenaire durant trois ans.

Quand bien même ce reproche semble fondé, il ne résiste pas trop aux arguments avancés par les défenseurs du Village de l’Emploi :

a) Beaucoup de multinationales pratiquent le même principe sans subir une avalanche d’avis négatifs : ils financent les études des élèves brillants contre une promesse de rejoindre leur équipe durant un nombre d’années prédéterminées.

b) Le CDI  » imposé  » aux jeunes experts formés est en réalité une belle opportunité de construction de carrière et de cumul d’expériences valorisantes : la crise de l’emploi crédibilise cette affirmation.

c) Les lauréats VDE en phase « travail chez le partenaire sponsor » sont payés de façon honorable.

d) Les jeunes recrues sont libres de refuser un CDI Chantier d’envergure proposé ou un contrat entamé à condition de rembourser les investissements des employeurs.

Village de l’Emploi Paris avis : manipulation ou protection des lauréats ?

La direction du Village de l’Emploi Paris rejette les fausses accusations de ces détracteurs. D’après les preuves dont elle dispose, il s’agirait plutôt d’un brouillard lancé pour cacher de mauvaises intentions : démarcher les lauréats et les inciter à rejoindre des employeurs non-partenaires au mépris d’un contrat librement et dûment signé.

Le réel objectif des sociétés de recrutement qui orchestrent ces campagnes virtuelles de nuisance est de bénéficier de la forte valeur de la formation VDE sans participer à son financement. Selon Village de l’emploi Paris, la formation d’un lauréat coûte 17.000 euros, alors qu’un expert formateur est payé de 7.000 euros par mois a 10.000 euros par mois..

Les procédés utilisés pour diffuser de faux avis sur le Village de l’Emploi et ses partenaires sont multiples :

piratage de site internet, création de forums pour attirer les lauréats, usurpation d’identité et cybercriminalité, etc.

Village de l’emploi Paris avis ou cybercriminalité ?

Le Village de l’Emploi Paris n’hésite pas à qualifier la campagne lancée sur le web afin de ternir son image de cybercriminalité ! L’accusation est lourde et semble fondée. La justice l’a confirmée au niveau civil et pénal.

D’autres actions sont entamées sur le plan pénal ; leur but est de démontrer que ses concurrents illégaux (sociétés de recrutement de jeunes informaticiens, quelle coïncidence !) n’hésitent pas à fabriquer et diffuser sur le Web de faux témoignages. À titre d’exemple, ils auraient filmé de faux lauréats et de faux experts formateurs dénonçant le modèle juridique et le contenu pédagogique de la formation Village de l’Emploi.

Le but de cette cybercriminalité qualifiée est de tromper la justice, référencer le Village de l’Emploi et ses partenaires comme des acteurs économiques malintentionnés et rassurer les lauréats détournés quant aux éventuels procès civils intentés pour le remboursement des frais de formation.

Les actions de nuisance ont dépassé la diffusion savamment programmée d’avis VDE fabriqués. En effet, plusieurs services de l’état ont reçu des lettres diffamatoires qui ont déclenché des enquêtes officielles (organismes fiscaux et sociaux, DIRECCTE et même la police des frontières !). Les rapports de ces enquêtes ont tous montré que le Village de l’Emploi et ses partenaires sponsors respectent toutes les lois en vigueur : ne s’agit-il pas d‘avis sur le Village de l’Emploi parfaitement crédibles ?

Campagne de riposte de Village de l’emploi Paris contre les faux avis fabriqués

Pour rétablir son image d’entreprise citoyenne et rassurer les jeunes victimes de campagnes mensongères, le Village de l’Emploi à Paris a lancé une campagne multi-axes :

  • renforcement de la sécurité de sa méthode ;
  • une campagne de sensibilisation contre les avis malintentionnés ;
  • des actions juridiques civiles et pénales.

Comment se faire un avis objectif sur le Village de l’Emploi ?

Il est difficile pour un jeune qui fait des recherches sur Village de l’Emploi / avis de discerner les avis fiables (positifs ou négatifs) des faux avis. Cependant, les attaques orchestrées, dénoncées même par la justice, devraient pousser tout candidat à bien choisir ses sources d’information et à être très prudent.

Aussi, il est conseillé de se baser sur les témoignages de vrais lauréats et formateurs VDE : le site officiel du Village de l’Emploi en regorge. De même, les forums des lauréats sont une bonne source d’information : l’identité des participants est contrôlée.

Le contenu des rapports officiels des différents organismes de contrôle, les conclusions de la justice et le soutien constant des partenaires sponsors (acteurs économique de renom) sont autant d’éléments à prendre en considération pour se forger un avis objectif sur la formation VDE.

Malgré les différends obstacles rencontrés, le Village de l’Emploi et ses partenaires ont su remplir leur mission de départ : participer à résoudre le problème de l’employabilité des jeunes (5500 profils SI dont l’économie française avait grand besoin). Le succès aurait été plus éclatant si tous les moyens financiers et l’énergie étaient consacrés à leur cœur d’activité.

Loin de renoncer, le Village de l’Emploi a décidé de dénoncer les faux avis et les actes criminels commis à son encontre. Ainsi, les avis sur Village de l’Emploi seront crédibles et objectifs : libre aux jeunes candidats non manipulés d’opter pour une carrière Lauréat VDE en connaissance de cause.